Tiffany Haddish et Aries Spears, poursuivis par leur famille pour la vidéo “Through A Pedophile’s Eyes”

À gauche : Tiffany Haddish (Photo : ROBYN BECK/AFP via Getty Images), À droite : Aries Spears (Photo : Ethan Miller/Getty Images)

À gauche : Tiffany Haddish (Photo : ROBYN BECK/AFP via Getty Images), à droite : Aries Spears (Photo : Ethan Miller/Getty Images)

[Note: This article contains descriptions of sexually suggestive material involving a minor.]

Les comédiens Tiffany Haddish et Aries Spears font l’objet d’un nouveau procès cette semaine. La bête du quotidien rapports. Les deux comédiens ont été accusés par “Jane Doe” et “John Doe”, deux frères et sœurs âgés respectivement de 22 et 14 ans, de leur avoir demandé d’accomplir des actes sexuellement suggestifs pour une paire de sketches comiques réalisés il y a 8 et 8 ans 7 années, dont une intitulée À travers les yeux d’un pédophile. Le procès a été déposé pour eux-mêmes (c’est-à-dire sans avocat) lundi, accusant Haddish et Spears “d’infliger délibérément une détresse émotionnelle, une négligence grave, des violences sexuelles, du harcèlement sexuel et des abus sexuels sur un mineur”. Haddish est également accusé de « surveillance négligente / défaut d’avertissement, manquement à l’obligation fiduciaire et fraude par interprétation ».

Dans le procès, Jane Doe – maintenant la tutrice légale de son jeune frère – décrit les deux croquis, pour lesquels les frères et sœurs auraient été recrutés à la suite d’une amitié entre leur mère et Haddish. Dans son propre incident, Jane Doe (à la fois en costume et dans une interview avec La bête du quotidien), a été emmené dans une cabine d’enregistrement et a montré une vidéo de deux étudiants mangeant de manière suggestive un sandwich dans le métro, puis on leur a demandé d’imiter les sons et les mouvements. Voici la BD Rapport décrivant le costume :

“Haddish a expliqué verbalement ce que l’on attendait de la plaignante Jane Doe, puis a montré à la plaignante comment donner une fellation, y compris les mouvements, les sons, les gémissements et les gémissements.” Le procès détaille comment Spears aurait regardé alors qu’il était “mal à l’aise physiquement, émotionnellement et mentalement”. Jane a reçu cette instruction.

Jane dit que c’était finalement lui a fait comprendre qu’elle ne fonctionnait pas comme elle le souhaitait; Elle a reçu 100 $ et a refusé à l’époque de décrire l’incident à sa mère.

Un an plus tard, Haddish aurait de nouveau contacté la famille, affirmant qu’il voulait filmer un “Nickelodeon Sizzle Reel” pour John. Au lieu de cela, il a fini par filmer Through A Pedophile’s Eyes avec Haddish et Spears, une vidéo publiée à l’origine dans la section soumise par les utilisateurs de Funny Or Die et depuis les deux supprimés ici, ainsi Compte YouTube de Spears – dans l’ancien Mad TV L’acteur joue un pédophile qui sourit au garçon alors âgé de 7 ans, qui passerait la majeure partie de la vidéo en sous-vêtements. Bien que Jane dise qu’elle était présente chez Spears le jour du tournage, elle a dit que Haddish lui avait ordonné de rester en bas pendant que le croquis ci-dessus était filmé.

Here’s a description of the video from Daily Beast, which reviewed a recording of the video as part of its reporting:

During the sketch, the camera zooms in suggestively on the 7-year-old’s buttocks and crotch while he plays. Spears sprays baby oil onto the child’s back and massages it into his shoulders in one scene, and at another point the child plays with a train in a manner that suggests phallic masturbation. In another sequence, Spears smokes a cigarette while observing the child nude in a bathtub and pours water on his feet.

The lawsuit states that, after filming was done, “Mr. Doe called his mother crying, saying he did not want to film anymore.” Jane and John’s mother says she asked Spears to show her the footage that had been shot, but “Spears allegedly kept repeating that it had not yet been edited. Eventually, the lawsuit states that Spears claimed John had been so uncooperative that his footage had been deemed unusable and subsequently deleted.” (It’s not clear, from what we have access to, whether John’s footage was used in the eventually posted/now-deleted video, or whether another young actor ended up filming the scenes.) Meanwhile, Haddish allegedly told the mother “something to the effect of, ‘I don’t think acting is for him.’”

Both Jane and John have reportedly been in therapy since the incidents; the legal complaint includes a statement from John that the “Pedophile” sketch “fucked me up bad,” stating he now has a difficulty trusting adults, and a fear of being recorded.

The pair’s mother negotiated a settlement with Spears in 2019 over the video, but that agreement didn’t directly cover either Haddish—who reportedly declined to participate—or the siblings themselves, who are now pursuing their own legal approach. The lawsuit seeks “general and special damages, as well as ‘any appropriate statutory damages.’”

Spears reportedly hasn’t responded to requests for comments, but a lawyer for Haddish issued a statement this evening, asserting that “the plaintiff’s mother ‘has been trying to assert these bogus claims against Ms. Haddish for several years… Now, [the mother] a sa fille adulte qui se représente dans ce procès. Les deux feront face aux conséquences ensemble s’ils continuent cette action frivole.

Si vous ou quelqu’un que vous connaissez avez été abusé sexuellement, contactez le RAINN National Agression sexuelle Ligne d’assistance au 1-800-656-4673.

Leave a Reply

Your email address will not be published.