Les factures ont coupé le parieur Matt Araiza après que la recrue a été accusée de viol collectif dans un procès civil graphique

Ce factures de bison ont décidé de continuer par Matt Araiza. L’équipe a informé le parieur recrue samedi qu’il serait libéré après qu’une action civile a été déposée en Californie, qui l’a accusé de viol.

Le directeur général de Bill, Brandon Beane, a déclaré que l’équipe avait du mal à obtenir des réponses sur Araiza, par ESPNet c’était “plus grand que le foot.”

“Il y a beaucoup de choses sur lesquelles nous ne pouvions pas mettre la main”, a déclaré Beane. “Il s’agissait de laisser Matt gérer sa situation.”

Les Bills ont gardé Araiza sur le banc pour le match de pré-saison de vendredi et l’ont empêché de s’entraîner samedi avant de prendre la décision de le laisser partir. Après que Buffalo ait perdu 21-0 contre le PanthèresOn a demandé au directeur des Bills, Sean McDermott, si Araiza serait toujours là après les dernières coupes mardi et il a refusé de répondre à la question à l’époque, ce qui aurait pu être le premier signe que les Bills envisageaient de déménager.

“Je ne vais pas entrer dans les détails maintenant”, a déclaré McDermott. via Buffalonews.com. “C’est clair, comme je l’ai dit, c’est clair que nous devons travailler ici et comprendre ce truc.”

La décision de Bills de libérer Araiza est intervenue après la libération d’un procès accusant le joueur d’avoir participé au viol collectif d’une fille qui n’avait que 17 ans au moment de l’incident présumé.

À au procès, l’accusateur s’est rendu au domicile d’Araiza près du campus de l’État de San Diego pour une fête d’Halloween le 16 octobre 2021. Après son arrivée à la fête, la fille a dit qu’Araiza lui avait donné à boire même si elle était déjà ivre. Selon le procès, la jeune fille pense que la boisson contenait “non seulement de l’alcool, mais aussi d’autres substances intoxicantes”. Peu de temps après, Araiza aurait eu des relations sexuelles avec le lycéen de l’époque, après quoi il l’a amenée dans une pièce où elle a été violée à plusieurs reprises par d’autres personnes.

Araiza était l’un des trois hommes nommés dans le procès avec les anciens coéquipiers de l’État de San Diego Zavier Leonard et Nowlin “Pa’a” Ewaliko. Bien que seules trois personnes soient nommées, la jeune fille pense qu’elle a peut-être été violée par jusqu’à 20 hommes.

Le lendemain de l’incident présumé, la jeune fille s’est rendue au département de police de San Diego, où elle a raconté son histoire et a fait fabriquer un kit de viol. Le SDPD a depuis soumis son enquête au DA pour examen de l’allégation de viol, le bureau du procureur du comté de San Diego a déclaré WIVB.com vendredi. Bien que les procureurs examinent actuellement l’affaire, ils n’ont pas encore annoncé si des accusations seront portées.

Pour sa part, Araiza a déclaré que les détails du procès étaient inexacts.

“Les faits de l’incident ne sont pas tels que présentés dans le procès ou tels que présentés dans la presse”, a déclaré Araiza dans un communiqué vendredi. “Je suis impatient de battre le record rapidement.”

L’avocat du joueur, Kerry Armstrong, a nié toutes les allégations, suggérant même que l’accusateur est simplement après l’argent d’Araiza. “C’est un shakedown parce qu’il est avec les Buffalo Bills maintenant”, a déclaré Armstrong. à propos de Temps de Los Angeles. “Je n’ai aucun doute que Matt Araiza [never] violé cette fille.”

Malgré ces commentaires de l’avocat d’Araiza, il y a une preuve potentiellement accablante dans le procès. La jeune fille aurait appelé Araiza en octobre alors que la police écoutait. Au cours de l’appel, Araiza “a confirmé avoir eu des relations sexuelles avec [the girl]et lui a même dit de se faire tester pour les MST”, indique le procès. Étant donné que la fille n’avait que 17 ans à l’époque, cela pourrait accuser Araiza d’un chef d’accusation de relations sexuelles avec un mineur, même s’il n’y a aucune preuve à l’appui du reste des allégations.

On ne sait pas quand les Bills ont appris les allégations. À à l’athlétismel’équipe n’était PAS au courant de l’allégation de viol lorsqu’elle a appelé Araiza en avril, mais elle a été portée à leur attention au cours du mois dernier.

l’avocat du procureur, Dan Gilleon, dit l’Athletic qu’il a envoyé les factures par e-mail le 31 juillet. Un jour plus tard, il a parlé au téléphone à quelqu’un de l’avocat général de l’équipe, mais personne de l’équipe ne l’a joint depuis près de quatre semaines.

Araiza, qui a été sélectionnée au sixième tour du repêchage de la NFL cette année, venait de remporter officiellement le poste de botté de dégagement des Bills contre le vétéran Matt Haack cette semaine avant sa libération.

Leave a Reply

Your email address will not be published.